2ème Partie

( LE MATERIALISME DIALECTIQUE ET HISTORIQUE, DEGRE SUPERIEUR PHILOSOPHIQUE )

 

 

links:

 

http://filosofia-xauteriana.blogs.sapo.pt

 

http://venceremos.blogs.sapo.pt

 

 

Autres sites:

 

1) Facebook -- União Dospovos

 

2) Commentaires de l'EXPRESSO ( de Lisbonne ) : MUNDO-NOVO.

 

e-mails:

 

1) pablonodrade@sapo.pt

 

2) filosofia.xauteriana@live.fr

 

3) filosofia.xauteriana@gmail.com

 

                           ------------------ // --------------------------

 

 

      Feuerbach, philosophe allemand de la première moitié du XIX siècle, et surtout les démocrates révolutionnaires russes Herzen, Biélinski, Tchernychevski, Dobrolioubov ont développé la philosophie matérialiste. Dans une certaine mesure, Feuerbach sortit des limites mécanistes des matérialistes du XVIII siècle mais il partageait leurs autres défauts. De plus, sa philosophie était détachée de la pratique sociale et politique. Le merite des matérialistes russes est d'avoir tenté unir la conception matérialiste de la nature et la dialectique.

 

      En outre, étant les idéologues de la paysannerie révolutionnaire russe, la philosophie était à leurs yeux non seulement la théorie de ce qui existe, mais aussi de la transformation de ce qui existe, dans l'intérêt du peuple.

 

      Le matérialisme dialectique et historique  fondé par Marx et Engels, les grand maîtres et guides du prolétariat, la classe la plus avancé et la plus révolutionnaire de la société, marque un degré nouveau, supérieur dans le développement du matérialisme, un véritable tournant révolutionnaire dans la philosophie.

 

      Marx et Engels ont conçu une forme nouvelle de matérialisme, débarrassée des défauts de l'ancienne philosophie matérialiste, en s'appuyant sur les connaissances scientifiques de leur temps, ansi qu'en étudiant et en révisant tout ce qui avait été acquis par l'évolution antérieure de la pansée philosophique.

 

      Dans la philosophie de Marx, le matérialisme était lié organiquement à la dialectique. Il reposait sur les nouvelles données scientifiques dont les plus importantes étaient la loi de la conservation et de la transformation de l'énergie, l'existence de la cellule, la théorie de l'origine des espèces de Darwin. Les succès des sciences de la nature founissaient un fondement rigoureusement scientifique à l'idée de l'évolution, à l'idée de l'unité et de l'interconnexion universelle des phénomènes de la nature.

 

      A l'étroite conception mécaniste de la nature et de l'homme, Marx et Engels ont  substitué une théorie de l'évolution étendue à tous les domaines du monde réel, en tenant compte du caractère spécifique de chacun d'eux: la nature non organique, le monde organique, la vie sociale et la conscience humaine.

 

      Marx et Engels furent les premiers à appliquer le matérialisme à la vie sociale, dont ils ont découvert les forces motrices matérielles et les lois de développement, transformant ainsi l'histoire de la société en une science.

 

      Enfin, les fondateurs du marxisme ont fait de la théorie philosophique matérialiste, qui jusqu'alors avait eu un caractère spéculatif, un moyen efficace pour rénover la société, une arme idéologique pour la casse ouvrière dans sa lutte pour la justice sociale du futur.

 

( Mardi, le 18 février 2014, nous traitons: " LA MATIERE, AU SENS PHILOSOPHIQUE DU TERME " )

publicado por filosofia-xauteriana às 21:04 | comentar | favorito