...

 

 

PRINCIPES DU MARXISME


selon Filosofia Xauteriana


                     ------------------ // -------------------------




      Dans la vie pratique, les hommes ne doutent pas que les objets et les phénomènes naturels qui les entourent existent indépendamment d'eux, indépendamment de leur conscience. C'est-à-dire qu'ils adoptent spontanément les positions du matérialisme.


      Le matérialisme spontané de tout homme sain d'esprit, qui ne sort pas d'une maison d'aliénés ou de l'école des philosophes idéalistes, consiste à admettre l'existence des choses, du milieu, du monde indépendamment de notre sensation, de notre conscience, de notre moi et de l'homme en général.


      Le point de vue du matérialisme spontané, inconscient, est propre à la plupart des savants. Sans approfondir les questions philosophiques, ils suivent spontanément la logique des phénomènes naturels dont ils s'occupent. A chaque pas, la nature qu'ils étudient leur révèle le caractère matériel des phénomènes. Qu'il s'agisse des corps célestes ou de molécules et des atomes, de l'électicité ou du magnétisme, du monde végétal ou animal, le savant a toujours affaire à des processus objectifs, à des corps matériels et à leurs propriétés, à des lois naturelles que existent indépendamment de la conscience humaine.


      Dans la société bourgeoise la plupart des savants subissent la pression de l'idéologie bourgeoise officielle, de l'enseignement de l'église et de la philosophie idéaliste, de toute l'ambiance de la société bourgeoise, de sorte qu'ils ne se décident pas à se rallier franchement au matérialisme, hésitent et font souvent des réserves ou des déclarations idéalistes. Néanmoins, en raison du caractère même de l'objet de leurs recherches, ces savants professent dans leurs travaux des vues foncièrement matérialistes.


      Ainsi Thomas Huxley, savant anglais de la deuxième moitié du XIX° siècle, ne se disait pas matérialiste. Mais dans ses recherches sur zoologie, l'anatomie comparée, l'anthropologie et la théorie de l'évolution, il soutenait des thèses matérialistes et déclarait que l'idéalisme philosophique n'aboutissait qu'à la confusion et à l'obscurantisme. Engels qualifiait de tels savants de << matérialistes honteux >> et les réticences antimatérialistes de Huxley n'étaient qu'un voile pour couvrir son matérialisme spontané.


      Les chercheurs contemporains, quand ils s'efforcent d'interpréter philosophiquement leurs découvertes, aboutissent souvent à des conclusions idéalistes. Cependant, tant qu'ils ne quittent pas le terrain de la science, tant qu'ils opèrent dans leurs laboratoires, dans les usines, dans les champs d'essai, tant qu'ils ne se livrent pas à des spéculations philosophiques, et s'occupent de l'étude des objets de la nature, ils se comportent en matérialistes spontanés.


      Un des plus illustres de notre temps, Albert Einstein, subissait l'influence de l'idéalisme dans certaines de ses réflexions philosophiques, tout en étant l'auteur de la Théorie de la Relativité, dont l'essence est matérialiste.


      Un autre grand physicien, Max Planck, fondateur de la Physique des Quanta, ne se donnait pas lui non plus le nom de matérialiste. Mais dans ses travaux de physique et dans ses interventions en philosophie, il prônait l'idée d'une << saine conception du monde >>, reconnaissant l'existence de la nature indépendamment de la conscience de l'homme. Max Planck luttait contre l'idéalisme philosophique et était en fait matérialiste.


      Toutefois, il arrive assez souvent que l'influence de l'idéalisme se fasse sentir fâcheusement dans l'interprétation des phénomènes naturels. C'est dire que le matérialisme spontané ne constitue pas une défense suffisante contre l'idéalisme. Seule une assimilation de la Philosophie du Matérialisme Dialectique protège les savants contre les errements idéalistes.



( Mardi, le 21 janvier 2014, nous étudierons: " Le Matérialisme, Philosophie Progressiste " ).



Vous pouvez nous trouver à:


1) Facebook ( Portugal ) -- União Dospovos


2) http://venceremos.blogs.sapo.pt


3) commentaires du EXPRESSO ( de Lisbonne ) avec le nom -- MUNDO-NOVO



Envoyez vos e-mails à:


1) pablonodrade@sapo.pt


2) filosofia.xauteriana@live.fr


     

publicado por filosofia-xauteriana às 00:14 | comentar | favorito