CEUX QUI NIENT L'EXISTENCE OBJECTIVE DE L'ESPACE ET DU TEMPS

 

  " CEUX QUI NIENT L'EXISTENCE OBJECTIVE DE L'ESPACE ET DU TEMPS "

 

 

links:

 

1) http://filosofia-xauteriana.blogs.sapo.pt

 

2) http://venceremos.blogs.sapo.pt

 

 

Envoyez vos e-mails à:

 

1) pablonodrade@sapo.pt

 

2) filosofia.xauteriana@live.fr

 

             ----------------------------- // -------------------------

 

 

      L'espérience quotidienne de l'homme, ainsi que les données de la science attestent que l'espace et le temps sont une réalité objective. Mais de nombreux philosophes idéalistes nient l'objectivité de l'espace et du temps.

 

      Kant disait qu'il n'y a pas d'espace et de temps objectifs, indépendants de la conscience, que l'espace et le temps ne sont que des formes humaines de contemplation des phénomènes. Percevoir les phénomènes disposés dans l'espace et se succédant dans le temps est une particularité de la connaissance humaine. Sans la conscience humaine, il n'y aurait pas d'espace ni de temps.

 

      Cette conception de l'espace et du temps considérés comme des manières subjectives d'envisager les phénomènes est également répandue dans la philosophie idéaliste contemporaine.

 

      Elle est en contradiction flagrante avec la science, avec l'expérience, avec la pratique qui la réduisent à néant.

 

      La Science a établi que le monde existait avant l'apparition de l'homme et de sa conscience. L'espace et le temps existaient donc eux aussi sans cette conscience, puique le monde matériel ne peut exister autrement que dans l'espace et dans le temps.

 

      Aujourd'hui non seulement la science, mais aussi les engins construits par l'homme pénètrent dans les espaces cosmiques, un nouveau coup est porté aux conceptions idéalistes selon lesquelles l'espace et le temps seraient des phénomènes subjectifs.

 

      La théorie matérialiste d'un monde matériel existant dans l'espace et dans le temps réduit à néant les affirmations de << l'eglise >> prétendant qu'il existe un être divin en dehors de l'espace et du temps. La théologie enseigne que " dieu " a existé avant la création de la Nature, et qu'ayant créé celle-ci, il demeure en dehors d'elle dans on ne sait pas quelle ubiquité. Elle soutient que seul " dieu " est infini et éternel tandis que la nature a un commencement et une fin dans l'espace comme dans le temps.

 

      La science démontre d'une manière irréfutable l'inconsistance de ces opinions. Le tableau do monde révélé par la science ne laisse pas de place à " dieu ". Dès le XVIIIème siècle, l'astronome Lalande disait << qu'il avait étudié >> tout le ciel, mais qu'il n'y avait pas trouvé " dieu ".

 

      La Nature est la cause de soi !!! Cette idée a été formulé au XVIIème siècle par le philosophe matérialiste Spinoza. Elle signifie que la nature n'a besoin d'aucun démiurge et qu'elle possède elle-même les qualités d'infinité et d'éternité que la théologie atribue à " dieu ".

 

      En démontrant que la nature est incréee, éternelle et infinie, le Matérialisme Philosophique Marxiste donne une assise solide à l'athéisme.

 

(Lisez mardi prochain, le 01 avril 2014 : " La Pensée Humaine, Résultat du Développement de la Matière Vivante " ).

publicado por filosofia-xauteriana às 00:38 | comentar | favorito