LE SENSE PHILOSOPHIQUE DE MATIERE ( Partie I )

                                                    PREMIERE PARTIE

 

 

links:

 

1) http://filosofia-xauteriana.blogs.sapo.pt

 

2) http://venceremos.blogs.sapo.pt

 

 

Envoyez vos e-mails à:

 

1) pablonodrade@sapo.pt

 

2) filosofia.xauteriana@live.fr

 

3) filosofia.xauteriana@gmail.com

 

                            ------------------ // ----------------------

 

 

      Dans le matérialisme philosophique de Marx, le concept de matière est employé dans son sens le plus large, pour désigner tout ce qui existe objectivement, c'est-à-dire indépendament de la conscience, tout ce qui reflète dans les sensations de l'homme. Lénine a dit: << La matière est la réalité objective qui nous est donnée par les sensations >>.

 

      Il est très important de bien comprendre ce sens large du concept de matière.

 

      L'ancien matérialisme ( celui d'avant Marx ) entendait généralement par matière des particules infimes, les atomes ou les corpuscules qui composent les corps. D'après les matérialistes de la Grèce antique ( Démocrite et Epicure ) il n'y a que des atomes et le vide dans lequel ils se trouvent. Leurs combinaisons forment les différents corps. La physique a confirmé par la suite l'intuition géniale des matérialistes de l'antiquité sur la structure atomique de la matière. Mais en concevant la matière uniquement sous la forme d'atomes, ils appauvrissaient la réalité. Et poutant, cette conception simpliste s'est maintenue dans la science jusqu'à la fin du XIXème siècle.

 

      Le matérialisme philosophique de Marx entend par matière la réalité objective dans ses manifestations les plus diverses. La matière, ce ne sont pas seulement les particules infimes qui composent tous les corps. Ce sont aussi les mondes innombrables de l'univers infini, les nébuleuses des espaces cosmiques; c'est notre système solaire avec ses planètes, c'est la Terre avec tout ce qui y existe. La matière, ce sont aussi les radiations, les champs électromagnétiques et nucléaires qui transmettent l'action de certains corps et particules à d'autres corps et particules et qui les relient. Tout ce qui est en dehors de la conscience et indépendant d'elle est compris dans le concept de matière.

 

      Les sciences qui étudient la réalité objective étudient la matière, ses états et ses différentes propriétés.

 

      Les unes s'occupent de son état physique. La physique moderne a découvert que l'atome est une formation complexe et nullement une particule simple, immuable et indivisible comme le pensaient les atomistes d'autrefois. Les savants ont établi que les atomes de certains éléments peuvent se transformer en atomes d'autres éléments à la suite de modifications nucléaires. Par exemple, les atomes de l'uranium dans le réacteur se convertissent en atomes de plutonium.

 

(à suivre dans: " DEUXIEME PARTIE ", Mardi, le 25 février 2014 ).

publicado por filosofia-xauteriana às 09:11 | comentar | favorito